C'est le nom de ce patron très connu des couturières!

      J'ai (enfin) succombé à son charme. C'est étrange comme ceratins patrons qu'on achète vont rester dans les tiroirs longtemps, d'autres à peine achetés sont vite transformés. En ce qui me concerne je crois que c'est une histoire d'apréhension. J'ai quelquefois peur de me lancer et je n'arrive pas à avoir le déclic, trop peur de coudre pour un échec, de perdre du temps? Et pourtant cela serait bien bénéfique parfois d'y arriver, comme on pourra le voir sur ces photos .

DSC_0940

 

Je crois que l'on voit de plus en plus ma tête sur ce blog! Je n'aime pas trop cela, je me trouve moche, vieille, grosse (au choix) (ah bon, tout en même temps?) (non non je vous rassure je ne suis pas dans une période de déprime) (j'aurais quand même pu sourire)

mais quand on a du mal à prendre des photos et qu'il y en a une à peu près potable où l'on voit ma tête tant-pis, maintenant je la mets.(nouvelle philosophie)

 

 

 

DSC_0942

 

C'est là qu'on s'aperçoit que si je prenais le temps (j'avais le courage) de coudre le patron de pantalon de deer and doe acheté à sa sortie, ce serait quand même pas mal. Ce jean blanc, un indispensable de ma garde robe pour l'inter saison est trop grand. Clairement.Je devrais m'en coudre un!

DSC_0944

 

Mais qu'est ce que c'est que ces côtés bleus d'abord téï? Hein?????

Euh, c'est à dire.... Je vais au csf, je pioche dans les tas de liberty à 8€ le coupon, j'en trouve 2, je les prends. Haaaaaaa, ben voilà, c'est malin ça! Ils restent dans mon stock un certain temps.....je les aime moins, je n'en ai pas assez pour ce patron mais comme je viens d'acheter un beau tissu pour faire cette blouse, je veux faire une toile (en liberty????) (ben oui madame, j'ai décidé de ne plus faire que des toiles en liberty ouais d'abord) (Oh la folle!)

Et comme la toile est bonne, comme le liberty ben, le liberty, quoi..... je fais des toiles portables et le modèle définitif attend. Sagement. 

DSC_0945

 

Donc, donc: pas assez de tissu, fouillage du stock, trouvage d'un uni qui va, cousage de la basque en différentes parties. ( comment ça je parle mal?) ( Non non, j'étais pas prof.....)

Je crois que je ne sortirai jamais de ma période bleue ....

Patron: l'inspensable de delphine et moricette