Une laine que j'ai cru ne jamais pouvoir tricoter: my name is mariette.Je l'avais achetée pour sa douceur et pour sa couleur mais quand est venu le temps de la mettre sur mes aiguilles je n'arrivais pas à la tricoter, c'était tout serré malgré le bon numéro d'aiguilles indiqué sur la pelote. (5) J'ai cherché sur le net. Peu de personne semblent l'avoir tricotée je n'ai rien trouvé. J'avais une petite idée. J'ai lancé un appel sur instagram et plusieurs m'ont répondu exactement ce que j'avais en tête: doubler le fil et employer des aiguilles plus grosses, ce que j'ai fait et miracle, ça a marché.(8)

Pas de modèle pour ce gilet, je suis partie au feeling. je voulais un bon gros gilet tout doux et moëlleux, c'est ce que j'ai, je suis très contente.

DSC_0875

 

Tricoté en aller-retours d'un seul tenant jusqu'aux emmanchures puis séparément, le devant et le dos sont juste des rectangles au point mousse.

DSC_0876

 

J'ai relevé des mailles pour les manches et tricoté en rond, cela donne du point jersey pour les manches.DSC_0871

 

Je n'ai pas cousu la blouse en liberty ce qui devient rare, je couds tous mes vêtements maintenant. J'ai la chance d'avoir un destockeur pas loin de chez moi, tout près de la mercerie  alors je vais parfois y faire un tour et quand on trouve des vêtements en liberty moins chers qu'un mètre de tissu, impossible de ne pas en acheter, ce serait dommage quand -même!

DSC_0873

 

Pour le bas des manches j'ai diminué au dernier rang en tricotant les mailles par 2.

DSC_0878

 

Comme c'est lâche le tricot n'est pas régulier. Il faudrait que je bloque le tricot mais cela me fait peur, je crains qu'il ne se distende ou qu'il feutre. Je préfère en profiter un peu avant de le laver, on ne sait jamais.

 

DSC_0872

DSC_0881

 

Un gilet hyper simple  qui sera bien réconfortant pour les soirées fraiches de l'été.