Une éternité qu'elle était dans ma to-do list. Je l'avais déjà crochetée en coton de couleurs gaies pour maman il y a quelques temps (oublié de la montrer je crois), cette fois c'est un fil de chez Rosalie que j'ai choisi, un mélange d'angora de laine et d'acrylique en couleur dégradée.

                 A propos, j'y pense, Rosalie nous propose de nous retrouver le samedi 8 juin dans le parc du château de Chamarande dans l'Essonne pour la journée mondiale du tricot, j'y serai!

Voici mon étole, un modèle archi couru sur la blogo.

 

printemps 2013 298

printemps 2013 300

printemps 2013 299

C'est la fameuse étole japonaise! Et sur Eugénie, ça donne quoi?

printemps 2013 353

printemps 2013 355

printemps 2013 354

J'ai beaucoup aimé la crocheter même si j'ai mis du temps à la finir car le motif se retient très facilement, c'est très agréable de ne pas avoir les yeux collés sur la notice mais la répétition me lassait je ne pouvais faire trop de fleurs à la fois. Il faut dire qu'il y en a quand même 60.Pour l'instant je ne l'ai pas bloquée, j'ai un peu peur du résultat.L'étole est douce et chaude, elle ne pique pas, elle me sert bien en ce moment avec les températures assez fraiches que nous avons encore.