TEÏ SOUS LES TILLEULS

18 avril 2015

Eugénie au printemps

Une tenue printanière pour Eugénie qui s'inspire de mademoiselle Angèle.

DSC_0098

 

tenue réalisée avec différentes chutes de mon stock comme d'habitude

DSC_0099

 

mademoiselle Angèle est la poupée créee par soeur Alma des patrons"c'est dimanche"

Posté par tei sous les til à 14:42 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,


15 avril 2015

je suis une jeune fille (oui oui)

Le printemps n'a pas duré longtemps cette année, on est vite passé aux températures estivales. Pourvu que ça dure comme aurait dit Latizia, mére de Napoléon (c'était la minute culturelle, à votre sevice!). Profitons en, on ne sait pas si l'été ne va pas se transformer un peu trop tôt en automne....

Donc, en toute logique comme d'habitude,au coeur de l'hiver, j'ai acheté un livre pour coudre de légères robes (d'été donc)mais il y a des jours comme ça où je ne résiste pas à l'appel de la couture joyeuse,cela me fait du bien quand la vie vous malmène un peu (ça s'appelle la thérapie couturière, non, vous ne connaissez pas?)

Ce livre, on l'a très peu vu sur la blogo mais pourquoi?Je le  trouve rempli de jolis modèles.Peut-être le sous-titre restreint-il un peu le public auquel il est destiné:12 robes pour jeunes filles à partir de 14 ans.Autant vous dire que je suis tout à fait le coeur de cible (ahahah) qui a ri? Il est bien écrit: "à partir de". En tous cas j'aime beaucoup le titre: mes envies, mes robes et moi. 

Voici ma première robe issue de ce livre: Lilly

DSC_0113

DSC_0111

DSC_0115

DSC_0114

mon tissu:collection indelebile floret stainstealberry chez bleu de toiles

Pour les couturières qui voudraient se lancer:

livre:mes envies mes robes et moi de Caroline Clerc-Baumel, robe lilly en taille M, la taille maximale du livre et je trouve qu'elle est bien ajustée au niveau du buste. j'ai rajouté un jupon dessous sinon elle est un peu trop courte pour moi (attention je ne mesure que 1m60)enfin à mon goût bien-sûr et peut-être vu mon âge de (très )grande jeune fille (hiiiiiiii). Les explications du livre ne sont pas très précises, les photos souvent inutiles n'apportent rien quant à la réalisation la plupart du temps mais quand on a un peu l'habitude de coudre on s'en sort, les modèles ne sont pas très difficiles techniquement parlant. Les patrons sont en grandeur nature et ce qui est rare on ne doit pas couper en double, les 2 parties sont sur la feuille, presque bizarre quand ce sont deux parties identiques.La créatrice utilise le mot "enforme" pour "parementure" que j'ai plus l'habitude de voir, à moins que je n'aie pas compris la différence entre les deux.Ce que j'ai bien aimé dans ce livre ce sont les photos, très fraiches, les mannequins, des filles normales de corpulences et d'âges différents. les tissus utilisés sont très faciles à trouver si on veut exactement la même robe que dans le livre, c'est un plus.Je pense que certains modèles sont des basiques assez facilement transformables par des détails, donc des patrons réutilisables.

 

 

Posté par tei sous les til à 14:42 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :

13 avril 2015

calme, zen,lâcher prise

DSC_0078

 C'est Sa place.

coussin home made avec des serviettes anciennes, pochoirs lettres chinés

Posté par tei sous les til à 11:45 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :

10 avril 2015

j'y suis allée!

C'est que j'ai failli la louper celle-là! et ça, non, non, non, je ne pouvais pas!

DSC_0049

Parce que le "delit mail" c'était trop drôle, parce que la guerre c'est trop horrible, j'ai tout de suite eu envie de participer à la wool war en répondant à l'appel de madame Delit. J'ai tricoté des sacs et des musettes. Bien-sûr j'avais prévu d'aller voir l'expo au musée de la piscine à Roubaix. Mais, tête de linotte ou peut-être est ce la mémoire défaillante age oblige, ouh lala mon dieu!je n'avais pas retenu la date de fin de l'expo. Heureusement, Petite Chérie number 2 m'a avertie que cela se terminait Le 12 avril. Oh la, mais le 12 avril c'est la semaine prochaine!

Une seule solution: y aller, toute seule, un jour de semaine.

Allez, téï, sois téméraire un peu, après tout, tu es une grande fille!voilà-t-y pas qu'elle se parle toute seule maintenant, le cerveau je vous dis!

Mari-Chéri m'a prêté sa jolie voiture confortable et j'ai roulé, 3h de route quand même!

Pour introduction, ce texte de Rudyard Kipling, pris sur le blog du "delit maille"

Si quelqu'un veut savoir pourquoi nous sommes morts, dites leur: parce que nos pères ont menti. 

the common form, 1918

et l'explication de Madame Delit:

Bon. Pourquoi Rudyard Kipling, on nous a demandé plein de fois. 
Alors...
Rudyard Kipling, au début de la guerre, c'est déjà un auteur connu reconnu, admiré, respecté. Un Prix Nobel de littérature en 1907, le Livre de la Jungle, des nouvelles, des poèmes. Une référence. Quelqu'un qu'on écoute. 
Au début de la guerre, il fait partie du Bureau de la Propagande de Guerre où il se donne du mal pour inciter les jeunes Anglais à partir en guerre. Engagez-vous, rengagez-vous, il leur dit. Il croit dur comme fer à ça, la patrie, le sacrifice, l'engagement viril,  tu seras un homme ... Il ne ménage pas sa peine pour qu'ils partent par milliers, les jeunes Anglais, défendre la cause qu'il croit être la plus juste, la seule défendable. 
Et puis voilà que John, son fils unique (qu'il appelle Jack), le centre de sa vie, celui pour qui il a écrit If, ce John-là est réformé deux fois pour myopie. 
 
Ca, chez les Kipling, ce n'est pas possible. Pas pensable. Quand on est anglais, quand on est un homme, quand on est Kipling, en 1914, on s'engage, on se rengage. 
John a dix-huit ans. Il aime les boîtes de nuit, les parties de campagne dans le Sussex, il aime les voitures, les motos. Il n'aime pas trop trop lire, mais  écouter les histoires que son écrivain de père lui raconte, ça oui, il aime Jack. Il aime les mondanités, le cricket, les choses pas très importantes. 
Heureusement que Rudyard est une personnalité, qu'il a des relations. En intervenant auprès de Lord Roberts, le commandant en chef de l'Armée Britannique, colonel des Irish Guards,  il réussit à faire enrôler John. 
 Rudyard est rassuré, son fils sera un homme. 
Et c'est comme ça que six semaines après ses dix-huit ans, John est mort à Loos en Gohelle. La dernière fois qu'il a été vu, c'était au deuxième jour de l'attaque et John-Jack qui aimait le cricket et les mondanités  hurlait à l'agonie. Un obus lui avait explosé le visage. 
Toutes les certitudes de Rudyard Kipling ont explosé le même jour. Jusqu'à sa mort en 1936, il a cherché partout à Loos les traces de son fils. Sa montre, sa plaque, les témoignages de ceux qui auraient pu le voir, n'importe quoi qui pourrait lui donner des nouvelles de son John-Jack. Il n'a jamais trouvé. 
Have you news of my boy Jack ? When d'you think that he'll come back? Has anyone else had word of him? 
 
Jusqu'en 1936,il a traîné ses tonnes de culpabilité et de responsabilité en Artois, au milieu de la plaine où étaient morts Jack et tous ces hommes qui l'avaient écouté. Engagez-vous, rengagez-vous, il leur avait dit, et ils l'avaient écouté. 
Voilà. 
C'est pour ça Kipling. 

DSC_0052  DSC_0054

DSC_0057  DSC_0058

DSC_0055   DSC_0056

DSC_0059   DSC_0061

DSC_0062   DSC_0063

 

DSC_0050     DSC_0051

 

Une anecdote rigolote :arrivée à l'heure du déjeuner, j'ai voulu manger à la cafétéria du musée, tenue par Meert, une référence!Je commande une salade et....j'attends, j'attends, j'attends...pendant ce temps, appareil photo sur la table, j'en profite, je photographie et puis, j'écris dans mon carnet, j'envoie des textos...Ma salade arrive à peu près 1/2 h après! je renonce à commander un dessert et un café et arrivée à la caisse, le serveur m'offre gracieusement une gaufre (justement si j'avais commandé un dessert, c'est ce que j'aurais pris). Je me demande s'il ne m'a pas prise pour une chroniqueuse ou une blogueuse culinaire, c'est vrai qu'en plus étant seul, ça fait plutôt genre "je travaille"!

En tous cas au musée de la piscine, il n'y a pas que les soldats du delit maille, il y a aussi les sculptures et peintures de la collection permanente et plusieurs autres expos temporaires. L'une d'elles m'a particulièrement plu, celle de Nathalie lété, en voici quelques photos;

DSC_0065

DSC_0066

DSC_0067

DSC_0068

DSC_0069

DSC_0070

DSC_0071

DSC_0073

 

Petite balade à travers le musée

DSC_0074

DSC_0047

 

le jardin et la terrasse de la cafétéria

 

DSC_0048

 

le bar art déco, j'adore!

DSC_0041

et son plafond!

DSC_0039

 

DSC_0043

DSC_0045

DSC_0044

DSC_0046

 

Quelle beauté n'est-ce pas?

Et, fait amusant, c'est la première fois que je vois ça: des gardiens très impliqués, ils regardent les gens, leur parlent et surtout, regardent ce qui est exposé, ce devait être une nouvelle expo, ils scrutaient attentivement des oeuvres, inouï pour moi qui suis habituée aux gardiens parisiens qui sont blasés devant les oeuvres du Louvre ou du musée d'Orsay!

Au revoir !

DSC_0037

Je ne résiste pas à cette dernière photo, tout spécialement pour ma copine Flo-Goumy qui m'a donné de belles idées de visites que je n'ai pu faire hélas mais ce n'est que partie remise!

DSC_0077

 

                  Bon, je reconnais que le 27° n'a pas duré très longtemps mais 21° au plus bas quand même!j'étais dehors sans veste!vive le nord!

 

 

 

Posté par tei sous les til à 18:38 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,

07 avril 2015

bis repetita

Pour mon bébé docteur. Elle avait envie de cette redingote, elle a voulu apprendre à coudre mais n'a pas du tout le temps alors je l'ai cousue pour elle.

DSC_0002

DSC_0001

DSC_0003

DSC_0004

DSC_0005

DSC_0006

CSC_0010

DSC_0012

Pourquoi "bébé docteur"? me direz-vous oui c'est pratique je fais les questions et les réponses

C'est pour la taquiner parce qu'il n'y a pas si longtemps, un de ses patients lui a demandé si c'était bientôt le brevet des collèges. Oui elle fait jeune mais elle est quand même en dernière année d'internat (10ème année de médecine)!

On va dire que dans sa spécialité elle travaille souvent avec des personnes agées...(plus on vieillit plus on voit les gens jeunes, vous n'avez pas remarqué?)

(oui c'est moi sur la photo mais on a la même taille)

modèle: redingote L de "ma petite garde robe (175fr chez les jca),les manches sont rallongées pour être longues, tissu d'ameublement  de chez la maison d'ursule, biais trouvé  chez picwic

Posté par tei sous les til à 08:27 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,



06 avril 2015

Pâques

DSC_0013

DSC_0014

DSC_0028

 

et Isa dans nos coeurs...

 

 

Posté par tei sous les til à 20:18 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

02 avril 2015

la redingote tant attendue

Cela fait longtemps qu'elle était sur ma to-do list et même le tissu acheté depuis plusieurs mois.

Je peux barrer une ligne de ma liste! youpi!

                                                

 

                                                   

CSC_0009

DSC_0008

DSC_0013 DSC_0014

j'ai caché le bord de la parementure avec un biais autocollant. J'ai recouvert les boutons d'un reste de tissu d'une de mes robes.

                                            DSC_0015  

les manches prévues sont 3/4, je les ai rallongées mais pas assez pour qu'elles soient complètement longues.

DSC_0016     CSC_0011

 

Un petit bidouillage sur la parementure suite à une erreur! J'ai caché la couture entre le haut et le bas avec le même biais autocollant. 

 

 

 

DSC_0017

 

tissu: toile coton d'ameublement: la maison d'ursule, biais: froufrou 

patron: L de "ma petite garde robe" (175 fr chez les jca)

taille grand:d'après le tableau des mensurations je devrais coudre un 40 voir un 42 (si je mets un push-up!)

j'ai taillé un 38, soit ma taille habituelle 

********************************************************

J'avais programmé ce message...Mais...

Veuillez m'excuser mais je ne répondrai pas aux commentaires sur ce message.Je suis dans la peine, une de mes amies vient de décéder.Merci pour vos passages par ici, ils me font toujours plaisir, sincèrement,

téï 

Posté par tei sous les til à 07:26 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags :

29 mars 2015

Eugénie danseuse

Pinterest m'a perdue! Quelle source d'inspiration! J'ai cousu une nouvelle tenue pour Eugénie, celle que j'aurais aimé avoir quand j'étais petite. Qu'est ce que j'en ai rêvé d'aller au cours de danse classique! Je rêvais d'être parmi ces petites ballerines du cours du village d'à côté, de porter ce tutu comme dans un feuilleton à la télé (ça s'appelait l'âge heureux?) mais je n'ai jamais osé le dire.A l'adolescence et jeune adulte, je me suis rattrappée, tout y est passé: moderne, jazz, africaine, contemporaine et classique. Je remplaçais mon professeur quand elle ne pouvait pas donner ses cours.J'aime toujours danser, je danse dès que je peux mais pas facile de trouver des cours qui correspondent à ce que j'aime de plus certains mouvements me sont difficiles en raison de mes deux maladies (pas graves mais bien embêtantes, la preuve).

En tous cas, Eugénie, elle, n'aura pas ce problème, les malformations et les maladies génétiques ne l'atteignent pas!Ah ah ah!

DSC_0058

DSC_0059

DSC_0060

tutu en tulle, cache-coeur crocheté avec de la laine toute douce, bandeau et ballerines crochetées avec des restes de coton, pas de tutos, comme d'habitude, je fais au fur et à mesure.A voir les photos, un justaucorps ne serait pas de trop...

Posté par tei sous les til à 17:29 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,

24 mars 2015

veste Perry de la maison Victor

J'ai cherché vainement sur le net quelqu'un qui aurait cousu ce blouson...je n'ai pas trouvé...je me suis lancée...

Quelques difficultés plus tard (dûes surtout au fait que je ne maîtrise pas encore bien la langue de "la maison Victor"), j'ai quand même réussi à sortir quelque chose, de mettable j'espère! (il m'a dit que oui mais il est trop gentil,et moi j'ai toujours une pression de dingue quand je couds pour lui!).

DSC_0076

DSC_0077

 

Je trouve que les manches sont un poil trop longues mais il était difficile de mesurer avant, la manche commençant à l'encolure.

DSC_0078

DSC_0081

 

DSC_0070

 

j'ai ajouté un biais à l'intérieur, sinon, on voyait la couture surjetée mais quand j'ai cousu la surpiqure , ça ne s'est pas passé comme voulu à l'intérieur, et puis, interrogation, comment coudre le biais sans que cela ne se voit de 'extérieur? j'ai opté pour une couture à la main dans le bas.

DSC_0071

 

la poche, cousue à l'envers, recommencée  mais pas parfaite pour autant

vous avez vu comme le tissu marque?

DSC_0072

DSC_0068

DSC_0080

 

ça y est, il part avec!

je déplore dans ce modèle une absence de doublure ce qui est moins propre sur l'envers malgré les finitions à la surjeteuse. Le  manque de poche intérieure peut se révéler embêtant aussi à mon avis.La taille correspond à la taille du commerce (sauf  les manches?). j'ai utilisé du coton bien épais de chez butinette, pas toujours facile à coudre,( j'ai pris une aiguille à jean) mais parfait pour un blouson, un manteau ou un sac.

 

Posté par tei sous les til à 14:18 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :

21 mars 2015

Dar big softie

Eh bien, ça y est, maintenant en plus je parle finlandais!hahaha! Voilà ce que c'est que de fouiner sur l'internet mondial, on se trouve face à des modèles, trop bôôoôô^! mais écrits dans une langue qu'on ne maîtrise pas du tout, alors on fait appel à ses neurones (ou le peu qu'il en reste) pour essayer de comprendre, on retrouve ses bases d'allemand, d'anglais (et peut-être même d'italien, on ne sait jamais), on va voir nos amis "traducteurs" en tous genres et on se dit qu'avec un peu d'improvisation, on y arrivera bien!

Priez pour moi, Dieu du tricot!   DAR BIG SOFTIE = le gros doux non? oh, ça me plait bien ça!

extraits (traduction g**gle):"si tilkussa est 10cm sur le chemin trop de boucles, prennent les aiguilles et de faire un nouveau patch"

ma traduction:s'il y a trop de mailles pour 10cm, prendre d'autres aiguilles et faire un nouvel échantillon.Je progresse.

DSC_0074

 

On y croit! et après avoir fait et défait, rallongé, j'obtiens ce qui ressemble pas mal au modèle.

DSC_0073

DSC_0082

DSC_0083

DSC_0084

 

DSC_0087 (2)

DSC_0088 (2)

DSC_0090

 

modèle:dar big softie ici, laine atout de phildar ( 90% acrylique 10% alpaga)tricotée en double en 9 environ 10 pelotes, bouton offert par ma cop Mu il y a longtemps robe cop copine de mon destockeur habituel

après renseignements, dar big softie, c'est plutôt le nom du fil que du pull!

 

Posté par tei sous les til à 15:36 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : ,